Glossaire

Voici un glossaire et quelques définitions. Les items en rouge font partie de la terminologie Y.

Cette page est en évolution constante. Merci de m’indiquer tout manque ou amélioration à apporter. L’ordre alphabétique se limite à la première lettre de l’expression.

a

accord : Groupe de notes jouées simultanément allant de  :
2 (‘power chord’, soit la Fondamentale et la Quinte),
généralement 3 (Fondamentale, tierce (M ou m), Quinte)
souvent 4 (ajout d’une septième (mineure, par défaut ou Majeure))
ou encore d’autres combinaisons.
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/10/05/les-accords-de-base-1-construire-facilement-majeurs-mineurs-et-diminues/
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/06/accords-de-base-dans-la-gamme-de-do-majeur/
Un accord est Majeur par défaut. On indique en revanche, s’il est mineur, ou augmenté, etc..
En notation Y, les accords sont toujours en Majuscules et sans accent. Exemple : DO, REm, SOL6.

b

bémol (b) : Indique un abaissement de 1Dt.
Voir également dièse (#)

c

cadence : Succession de notes ou d’accords qui amènent à la fermeture (ou pas) d’un morceau musical.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/22/les-cadences-introduction/

chromatique : Se dit d’une gamme incluant toutes les notes, altérées ou pas.
https://fichesmusique.wordpress.com/01-00-les-notes/

cycle des Quintes : Organisation des notes en passant de Quinte en Quinte.
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/06/07/le-cycle-des-quintes/

d

diese #, bémol b
# : Indique une augmentation de 1Dt
b : Indique un abaissement de 1Dt.
En terminologie Y, les notes bémoles (b) sont remplacées par leur homologue #. Exemple : sib, en Y, est toujours noté la#.

diatonique : Se dit d’une échelle musicale, appliquée à une gamme. L’échelle diatonique est une échelle musicale dont la gamme contient 7 degrés, composée de 5 tons et 2 demi-tons.

Dt : Demi-ton. Écart minimum (hauteur)  entre 2 notes consécutives d’une gamme chromatique. Le Dt est l’unité de calcul qui permet de manipuler les notes/gammes/intervalles/accords en notation Y.
https://fichesmusique.wordpress.com/01-00-les-notes/

déploiement : Façon dont les notes se jouent dans un accord à la guitare. Le déploiement part de la corde la plus grave vers la plus aiguë. Le déploiement peut être indiqué par le nom de la note (souvent, en latin) et surtout par sa fonction dans la structure de l’accord (F T Q F T F) par exemple pour un accord de SOL.

degré : Dans une gamme à échelle diatonique, chaque note tient une place particulière, de laquelle va découler sa raison d’être dans le discours musical. Les degrés se notent en chiffres romains et portent un nom. Les degrés désignent une note et on peut leur affecter un accord dont cette note est la Fondamentale.
Ordre et nom des degrés : I Tonique, II Sus-tonique, III Médiante, VI Sous-dominante, V Dominante, VI Sus-dominante, VII Sensible.
https://fichesmusique.wordpress.com/category/degres/

DIY : Do It Yourself. Fait par soi-même.

diminué (Accord) : Un accord diminué est constitué d’une Fondamentale, d’une tierce mineure et d’une Quinte diminuée.
En Y, on peut considérer qu’il correspond à l’empilement de deux tierces mineures.
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/10/05/les-accords-de-base-1-construire-facilement-majeurs-mineurs-et-diminues/

e

Ei : Echelle interne. L’Ei indique les écarts en Dt entre les notes constitutives d’une gamme ou d’un accord.
Les intervalles sont indiques sous forme d’une succession de valeurs en Dt, venant s’additionner les unes aux autres. Exemple pour un accord Majeur : Ei(4 3) soit 4Dt à partir de F pour obtenir T, puis 3 pour obtenir t.
L’Ei est donc une indication qui indique l’ajout de un ou plusieurs Dt relativement à la valeur Y précédente.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/08/les-gammes-2-comment-les-construire-avec-y/  (en milieu de page)

écart : Différence entre deux notes. Je lui donne le même sens que ‘intervalle’, mais appliqué à une Ei.

enharmonie : Equivalence de deux notes produisant le même son mais pouvant porter un nom différent selon le contexte. do# est, par enharmonie, égal à reb.
En notation Y, les notes bémolisées sont remplacées par leur homologue enhatmonique diesées. De même, dob sera toujours indiqué comme étant un si, les deux ayant la valeur Y 11.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/05/les-bases-de-la-notation-y-1-les-notes/

f

frette : Barrettes verticales du manche de la guitare, sur laquelle la corde prend appui lorsqu’on la serre contre la touche. Chaque frette hausse la note d’un demi-ton par rapport à la précédente. En additionnant le n° de la frette avec la valeur Y de la corde à vide, on obtient la valeur Y de la note jouée.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/14/trouver-une-note-ou-un-accord-sur-le-manche-de-la-guitare-avec-y/

Fondamentale (nom) : Note à partir de laquelle se construit l’accord. C’est à partir de cette note que sont énoncés les intervalles qui vont composer l’accord. Exemple :
L’accord de DO mineur est composé des notes do (Fondamentale) ré# (tierce mineure) et sol (Quinte).
En notation Y, ce mot commence toujours par une majuscule.
L’abréviation de Fondamentale est F, et également F dans les symboles Tinos.

fondamental (adj.) : Un accord est dans son état fondamental lorsque la Fondamentale de l’accord est bien la note la plus grave. Exemples :
DO : do mi sol : Accord de DO à l’état fondamental
DO : sol do mi : Accord de DO  renversé sur la Quinte
Tout accord qui n’est pas dans son état fondamental est dit ‘renversé’.

g

gamme : Ensemble de notes espacées selon une Ei définie qui se renouvelle à chaque octave.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/07/les-gammes-introduction/
Le nom d’une gamme est composé de sa Tonique (la première note) suivie de son mode (Echelle interne). Exemple : DO Majeur, RE# mineur.
En notation Y, la Tonique de la gamme est toujours indiqué en Majuscules.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/08/les-gammes-2-comment-les-construire-avec-y/

h

harmoniser : Harmoniser une note, c’est lui adjoindre une ou plusieurs autres notes faisant partie de la gamme dont elle est issue. Harmoniser une gamme, c’est faire la même chose avec toutes les notes de la gamme.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/06/accords-de-base-dans-la-gamme-de-do-majeur/

i

intervalle : Espace séparant deux notes. L’intervalle est, en solfège, mesuré à partir de la Tonique (pour une gamme) où de la Fondamentale (pour un accord), où de la première note citée en référence.
En notation Y, chaque intervalle se mesure en Dt. Un intervalle de Tierce Majeure, par exemple, vaut 4Dt. Une Quinte 7Dt, une septième 10Dt. Ces Dt s’additionnent à la note de référence pour trouver la note correspondant à l’intervalle.
Exemple : On cherche la Tierce Majeure de re.
re = 2, l’intervalle de la Tierce Majeure correspond à 4Dt.
On fait 2 + 4 = 6. La valeur Y de fa# est 6. La Tierce Majeure de re est donc fa#

i

k

l

m

mode : Un mode est issu d’un mode Majeur. Une gamme heptatonique Majeure (DO Majeur, par exemple), fournira six autres modes, dont chacun aura pour tonalité (ou Tonique) une des notes de cette gamme.
modes ecclésiastiques, ou modes grecs (Bien que ces appellations soient soumises à controverse) : Issus de la gamme Majeure, ils sont au nombre de 7, et se construisent à partir de chacun des degrés d’une gamme Majeure.
Par exemple, la gamme de DO Majeur fournit :
Le DO Majeur ou Ionien
Le RE dorien ou mode de ré
Le MI phrygien ou mode de mi
Le FA lydien ou mode de fa
Le SOL mixolydien ou mode de sol
Le LA éolien (ou mineur naturel) ou mode de la
Le SI locrien ou mode de si.
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/09/02/comment-trouver-a-la-main-toutes-les-gammes-dans-tous-les-modes/

Majeure : Définit un mode dans le cas d’une gamme. https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/08/les-gammes-2-comment-les-construire-avec-y/
pour une gamme : Le mode Majeur est le ‘point de départ’ de tous les autres modes.
C’est l’Ei qui définit le mode d’un accord Ei (4 3), ou d’une gamme Ei(2 2 1 2 2 2 1). J’indique  la première lettre ce mot en majuscule quand il s’applique au domaine du solfège.

Majeur (Accord) : Ensemble de trois notes jouées simultanément comprenant une Fondamentale, une Tierce Majeure et une Quinte juste. Par défaut, un accord est Majeur.

mineur (gamme) : Définit un mode dans le cas d’une gamme. Issu du VIème degré d’une gamme Majeure. le LA mineur naturel est la gamme mineure issue du DO Majeur et comportant les mêmes notes. Le mode mineur s’appelle également le mode éolien ou aéolien.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/14/la-gamme-de-la-mineur/

mineur (gamme) harmonique : Altération en # du degré VII
mineur (gamme) mélodique : Altération en # des degrés VI et VII
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/11/21/mystere-harmonique-2-totalement-resolu/

mineur (accord) : Ensemble de trois notes jouées simultanément comprenant une Fondamentale, une tierce mineure et une Quinte juste. il se note avec un m à la suite du nom de l’accord (FAm, par exemple)

modulation : Façon de transposer d’une gamme vers une autre gamme à l’intérieur d’un même discours musical, avec un résultat agréable pour l’oreille.
https://fichesmusique.wordpress.com/2015/03/18/la-transposition-1/

mode texte : Façon d’écrire les accords de guitare sur une seule ligne. Exemple :
LAm : X 0 2 2 1 0
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/07/la-notation-des-accords-a-la-guitare-en-mode-texte/

n

note : Façon d’exprimer un son d’une fréquence (hauteur) caractéristique.
Par habitude, et  sauf indication contraire, les notes isolées sont notées en minuscules, et sans accent.
Exemple : L’accord de DOm est composé des notes do re# sol

notation anglo-saxonne : Lettres capitales, allant de A pour le LA à G pour le SOL.
https://fichesmusique.wordpress.com/2014/05/20/3054/

notation Y de 0 à 11https://fichesmusique.wordpress.com/01-00-les-notes/

o

octave : Intervalle correspondant au redoublement de la note, soit 12Dt (le do suivant le do, par exemple). L’octave d’une note est la même note, mais deux fois plus aiguë. L’octave correspond au degré VIII d’une gamme Majeure.

p

Pentatonique : Système ou organisation de 5 notes sur une octave.
https://fichesmusique.wordpress.com/2017/03/10/pentatoniques-1-lelaboration/

Progression : Suite de deux ou plusieurs accords, ou plus rarement, de deux ou plusieurs notes.

px : Désigne une position CAGED. Remplacez x par le nom de l’accord en notation anglo-saxonne et l’expression créée indiquera à la fois  la position des doigts et l’accord obtenu losqu’il est joué en début de manche.
https://fichesmusique.wordpress.com/2015/11/28/convergence-de-tinos-et-caged/

q

Quinte : Intervalle. Elle est juste dans les accords Majeurs ou mineurs, diminuée dans les accords diminués.
Quinte diminuée : 6Dt
Quinte : 7Dt. Egalement appelé Quinte juste
Quinte augmentée : 8Dt.
En terminologie Y, elles sont abrégées en Qd, Q et Qa.

quarte : Intervalle correspondant à 5Dt. (Exemple : do – fa).
En terminologie Y, la quarte est toujours écrite en minuscules.
la quarte sert principalement dans les accords de quarte suspendue, notés 4sus. Dans ce cas, la quarte remplace la tierce et l’accord n’est ni mineur ni Majeur.
Exemple : DO4sus : do fa sol
Dans le Tinos, la quarte est indiquée par  le symbole ④

r

s

seconde : Intervalle correspondant à 2Dt. (Exemple : do-re).
En symbole  Y, la seconde est toujours écrite en minuscules.
La seconde sert principalement dans l’accord de seconde suspendue, noté DO2sus. Dans ce cas, la seconde remplace la tierce et l’accord n’est ni mineur ni Majeur.
Exemple : DO2sus : do re sol
En symbole  Y, la seconde est indiquée par ②.
Dans le Tinos, elle est indiquée par ⑨ car elle est souvent jouée une octave au-dessus de la Tonique.et correspond à la neuvième. Dans ce cas, elle s’ajoute à la triade F T Q. C’est le contexte du déploiement de l’accord qui permettra de trancher.

seconde mineure : Intervalle correspondant à 1Dt. (Exemple : do – do#).
En terminologie Y, la seconde mineure est toujours écrite en minuscules.
La seconde mineure sert peu dans les accords de guitare.
En symbole  Y, la seconde mineure est indiquée par  le s-.

Sixte : Intervalle. correspondant à 9Dt. (Exemple : do-la).
Un accord enrichi par  une Sixte possède donc une Sixte.
Exemple : SOL6 : sol si re mi.
En terminologie Y, il y a toujours une majuscule à Sixte.
En symbole  Y, la Sixte est indiquée par  ⑥

septième : Intervalle, correspondant à 10DT. (Exemple : do-la#). Par défaut, la septième est mineure.
Dans le Tinos, la septième est indiquée par  le symbole ⑦
Un accord enrichi par un accord de septième possède donc une septième. Exemple :
DO7 : do mi sol la#
Mais dans le cas d’un accord diminué septième, la Quinte et la septième sont abaissées d’1Dt. Exemple : DOdim7 = do re# fa# la
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/10/07/les-accords-de-base-2-ajouter-une-septieme/
Spécifiquement sur les accords diminués septièmes à la guitare :
https://fichesmusique.wordpress.com/2015/04/20/les-accords-dim7-a-la-guitare/

septième Majeure : Intervalle, correspondant à 11DT. (Exemple : do-si).
Dans le Tinos, la septième est indiquée par  le symbole ∆.
En solfège traditionnel, un accord enrichi par un accord de septième s’écrit DO7M, et il m’arrive de le noter DO∆.
Un accord enrichi par un accord de septième Majeure possède donc une septième Majeure. Exemple :
DO7M : do mi sol si
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/10/07/les-accords-de-base-2-ajouter-une-septieme/

t

tonalité : La première note d’une gamme définit sa tonalité.
DO Majeur: La première note est un do
RE mixolydien : La première note est un re
RE mineur : La première note est un la

ton : Correspond à un intervalle de deux demi-tons. En Y, le demi-ton est noté Dt et est l’unité de base des calculs. Ne pas confondre ton (intervalle) et tonalité (1ère note d’une gamme)

tierce : Intervalle, nom générique.
tierce mineure : Intervalle de 3Dt.  Exemple : do-re#
Tierce Majeure : Intervalle de 4Dt. Exemple : do-mi. J’indique toujours la Tierce Majeure en Majuscule.
En symbole  Y, elles sont abrégées en t pour la tierce mineure et T pour la Tierce Majeure.

Tinos : Outil DIY qui montre et permet de comprendre tous les accords sur une guitare.
https://fichesmusique.wordpress.com/category/tinos/

Tomoga : Outil DIY qui montre et permet de comprendre toutes les gammes diatoniques sur tous les modes.
https://fichesmusique.wordpress.com/category/tomoga/

transposition : Transposer, c’est décaler vers le bas ou vers le haut toute ou partie des notes (ou des accords) d’une Progression. Cette action ne change pas le rapport entre les notes transposées mais leur hauteur par rapport à ce qu’elles étaient à l’origine.
https://fichesmusique.wordpress.com/category/transposition/

Tonique : Dans une gamme, la première note est la Tonique. J’écris toujours la première lettre en majuscule. Cette Tonique donne le ton et du coup, le nom de la gamme qu’elle fournit.
La Tonique est le degré I de la gamme.

u

v

w

x

y

notation Y : La notation Y affecte à chaque note chromatique une valeur numérique, allant de 0 pour le do à 11 pour le si.
https://fichesmusique.wordpress.com/2016/09/22/retoursur-les-principes-de-base-de-la-notation-y/


logo-pdf

Dans la conversion pdf, la couleur rouge est perdue…On survivra.


sondage

Publicités

Une réflexion sur « Glossaire »

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s