Pentatoniques (2) : Particularités du manche en accordage standard

Article précédent : Pentatoniques (1) : L’élaboration

Dans ce qui va suivre, le manche de la guitare est représenté posé à plat devant soi, comme sur les genoux, avec vue sur les cordes.
Les rectangles synthétisent les appuis sur les frettes. La frette 0 correspond aux notes jouées à vide, soit mi la re sol si mi pour un accordage standard. Si j’énumère des notes, c’est toujours, sauf indication contraire, de la plus basse vers la plus aiguë.

Je suis à la recherche d’un pattern, d’une structure facile à mémoriser et à manipuler mentalement pour le travail des Pentatoniques.

En examinant l’accordage, on a ce déploiement :


Deploiement naturel manche standard

Une succession de quartes, puis après le corde sol, une Tierce Majeure et de nouveau une quarte. Il y a donc une rupture de continuité après le sol, et ça ne m’arrange pas du tout pour établir une structure simple. Alors je divise le manche en deux parties qui vont se chevaucher.


Séparation du manche

En bleu, les quatre premières cordes mi la re sol:
En orange les trois dernières cordes sol si mi. Deux groupes de cordes ayant pour pont d’attache la corde sol.


Puisque les degrés d’une gamme (en l’occurrence, Pentatonique Majeure) se suivent selon une échelle d’intervalle qui leur est propre (F ② T Q ⑥, puis de nouveau F etc.) on va les retrouver  sur ces quatre cordes sans rupture de continuité. Dans cet article, je ne décortiquerai le bazar que pour les 4 premières cordes, (partie bleue) et le reste (partie orange) sera déboulonné à l’article suivant.


Le manche de la guitare, en prenant pour base la gamme Pentatonique Majeure de DO, sur les quatre premières cordes :

notes Penta DO sur 4 cordes

La frette 12 reprend les notes de la frette 0, il est donc inutile de représenter le manche au-delà.


Si on remplace les notes par leurs intervalles par rapport à la Tonique do :

Intervalles Penta DO M sur 4 cordes

C’est déjà plus parlant.


Puisque les degrés et intervalles d’une gamme d’un mode donné (Ici, Penta Majeure) sont identiques à ceux d’une autre gamme d’un même mode et d’une autre Tonique…

on peut dire que quelle que soit la Tonique, on aura toujours le schéma suivant :

Penta Majeure 4 cordes

Il suffit de faire coïncider la Tonique (F) pour en déduire le reste des intervalles. do, mi, ré, fa#, ça n’a plus vraiment d’importance…


J’avais parlé d’une recherche de structure facilement mémorisable. La voilà :

Si l’on continue vers le haut et vers le bas le déploiement de ces intervalles, on obtient ça :

Structure T62Qf

C’est-y pas joli ?  T ⑥ ② Q  F, du grave vers l’aigu, et évidement F ② T  Q  ⑥ en progressant de frette en frette. C’est comme si un ‘masque’ occupant 4 cordes en largeur se positionnai sur cette structure.
Exemples :

Penta M MI

Penta M LA

Penta M SOL


Cette structure, logique et continue, donne un moyen de plus (Je veux dire, qui s’ajoute à ceux qu’on peut déjà connaître) pour se repérer sur la manche, au moins en ce qui concerne les quatre premières cordes.

En pratique

Progresser par intervalles

Dans cet ‘espace’ des quatre premières cordes, pour une Penta Majeure, il n’y a qu’à localiser sur la manche la Tonique F dans laquelle se joue le morceau pour se repérer dans la gamme.

  • La Quinte est à la même frette sur la corde précédente, mais une octave en-dessous (La Quinte est le renversement de la quarte, normal..)
  • Se souvenir des Dt entre chaque intervalle pour trouver l’intervalle suivant :
    2Dt, donc 2 frettes entre
    F et ②,
    ② et T,
    Q et ⑥
    3Dt, donc 3 frettes entre
    T et Q
    ⑥ et F
  • Il y a toujours une note jouable dans la Penta Majeure tant qu’on a pas atteint F en montant les cordes vers l’aigu
  • Si l’on atteint F, on se décale d’une frette en moins sut la corde suivante et on tombe sur une T.

Retrouver la même note, ailleurs

On peut aussi sauter de corde en corde et de frette en frette pour retrouver la même note mais un peu plus loin. Ainsi, quelle que soit la note X, on la retrouve, mais à une octave différente :

Notes identiques

Et lier les deux schémas, why not…Peu importe à quel endroit du manche on se trouve dans l’espace des 4 premières cordes, ce déplacement ‘en cercle’ fournira toujours la même note.

Notes identiques et detail.jpg


Bon, voilà pour l’examen des 4 premières cordes, ce qui, je crois, correspond également à ce qu’on trouve sur une guitare basse. Un bassiste aurait-il un complément à apporter ?

La suite :  Le reste du reste du manche, soit les cordes sol si mi, partie orange


Sondage

Publicités

Auteur : Yves Blasquez

Autodidacte donc curieux, j'ai toujours préféré les chemins de traverse aux nationales. Mes différents sites disséminés sur la toile racontent mes promenades.

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s