Mémoriser les notes sur le manche grâce aux déploiements (1)

Utiliser CAGED et d’autres concepts pour localiser les notes sur le manche de la guitare, sans avoir à apprendre leur emplacement par coeur.

Publicités

Une astuce qui met en oeuvre plusieurs concepts pour localiser les notes à la guitare.

Les concepts mis en oeuvre dans un premier temps sont :

  • La structure des accords Majeurs
  • Le système CAGED
  • Le déploiement* des accords CAGED

Vous n’avez pas besoin d’être un expert en la matière pour tirer des bénéfices de cet article. Toute connaissance partielle aide à en compléter une autre, et c’est exactement ce qu’on fait ici.

Pourquoi des outils pour trouver les notes sur un manche ?

Un des aspects délicats de la guitare est de  trouver à vitesse grand V les notes ‘corde à corde’.
Que ce soit pour un petit riff où un accompagnement plus poussé, savoir quoi et où fretter/gratter est toujours une info de première importance… On peut :

  • Apprendre par coeur le nom des notes sur les frettes (pas marrant)
  • ou calculer la note jouée avec Y (Corde à vide + N° de frette) (Nécessite d’avoir intégré la notation Y et de savoir compter jusqu’à 12) 😉
  • ou avoir un feeling incroyable et savoir d’instinct où poser se doigts délicats
  • ou, (Tintinnnn) prendre de la hauteur et visualiser les accords et leur déploiement, pour mémoriser tout ça de façon logique et structurée.

Retour sur la notion de déploiement.

Le déploiement est la façon dont les intervalles (et les notes qui en découlent)  s’échelonnent sur le manche lors de l’exécution d’un accord.
Dans des conditions précises, quelques accords ont des déploiement similaires : Leur cheminement suit le même tracé. Je m’explique.

Un accord Majeur est l’association d’une Fondamentale + Tierce Majeure + Quinte. C’est sa structure, et tout accord Majeur sera constitué de ces trois éléments.

Sur une guitare,  il y a six cordes. Un accord Majeur pourra donc contenir plusieurs fois la même note (donc le même intervalle) si on joue plus que trois cordes.

Les conditions précises pour exploiter les bases du déploiement.

Les accords pris en compte sont directement issus du système CAGED. Ils sont caractérisés par certains éléments très intéressants :

  • Ils sont tous Majeurs
  • La première note jouée est toujours la Fondamentale
  • Ils sont archi-connus même des débutants

Commencer par les positions CAGED  est une base de référence, un pivot à partir de laquelle on pourra comparer d’autres déploiements, à l’image de la gamme de DO Majeur qui est la référence pour continuer l’étude vers les autres gammes.

Les positions CAGED

Je ne vais pas refaire le monde et expliquer les positions CAGED. Au besoin, consultez l’article ‘Convergence‘ où toute autre source.
Les positions CAGED, sont exprimées sous forme de Px* (position X). Puisque chaque doigté CAGED correspond à un accord Majeur défini précisément lorsqu’il est joué en bout de manche, la position prend pour x la notation anglo-saxonne de l’accord.
Ainsi :

pC = Doigté du C soit DO
pA = Doigté du A soit LA
pG = Doigté du G soit SOL
pE = Doigté du E soit MI
pA = Doigté du D soit RE

Si on visualise ces doigtés; on obtient :
Px CAGED pour article convergence

La frette O correspond aux notes jouées à vide, le X aux cordes non jouées. Ce point mérite une attention particulière.
J’ai dit plus haut que tous ces accords commençaient par leur fondamentale.
Dans le cas de pC, la première corde sur le manche est le mi. On pourrait arguer que mi fait partie de l’accord de DO (do mi sol), mais on veut commencer l’accord par le do. La corde mi sera donc étouffée.
Dans le cas de pA, on veut un LA (la do# mi) : Même observation.
pG (SOL, sol si re) et pE (MI, mi sol# si) n’ont pas ce problème : On démarre bien sur un sol avec pG et un mi avec pE.
pD (RE, re fa# la) verra ses deux premières cordes (mi et la) étouffées car la Fondamentale se jouera sur la corde à vide re. Dommage pour la 2ème corde la. ;-).

Le vif du sujet : Les déploiements pour chacune des pX

Les accords Majeurs sont vus cette fois-ci avec leurs intervalles à partir de la Fondamentale soit Tierce Majeure + Quinte, symbolisés :
F (en jaune, plus facile à repérer)
T pour Tierce Majeure. La majuscule est importante car par la suite, t désignera une tierce mineure
Q pour Quinte.

px structure intervalle

Maintenant, si on relève l’ordre des intervalles pour chacune des pX, regardez :
pC :  F  T  Q  F  T
pA :  F  Q  F  T  Q
pG :  F  T  Q  F  T  F
pE :  F  Q  F  T  Q  F
pD :  F  Q  F  T

On voit que :
pA a rigoureusement le même déploiement que pE, moins la dernière F
pD a rigoureusement le même déploiement que pA, moins la dernière Q
pC a rigoureusement le même déploiement que pG, moins la dernière F

Si maintenant on aligne les déploiements de façon à les classer par similitude :

CAGED organisation deploiements

C’est beaucoup plus évident comme ça. On note que tous les déploiements des pX utilisent une partie de la structure F Q F T Q F T F. Cette structure, sorte d’épine dorsale, permet de mémoriser les emplacements des intervalles et donc des notes pour chacun des accords CAGED.

Les points d’attache des accords

Le point d’attache est l’endroit, la séquence par où commence l’accord. Il débute par une Fondamentale, donc F.
Il n’y a que deux points d’attache :
La première F (séquence F Q F)
et la deuxième F (séquence F T Q)

Astuces mnémoniques

La triade F T Q est  :
-précédée par F Q
-suivie par F T F
Ce qui donne, visuellement : F Q    F T Q    F T F

Seules pC et pG commencent par la triade F T Q
pD, A, E commencent par F Q
pD est la seule position dont la triade n’est pas dans l’ordre fondamental : F Q F T

Comment utiliser ce déploiement pour retrouver les notes jouées

Les accords, leur pX, leur déploiement intervalles et notes :

  • RE, pD : F Q F T = re  la  re  fa#
  • LA, pA : F Q F T Q = la  mi  la  do#  mi
  • MI, pE : F Q F T Q F = mi  si  mi  sol# si  mi
  • DO, pC : F T Q F T = do  mi  sol  do  mi
  • SOL, pG : F T Q F T = sol  si  re  sol  si  sol

Les triades Majeures F T Q, en gras, peuvent être utilisées comme des points de repère. Seule la position D a une triade renversée

Première application : Lier mentalement les notes et les intervalles intervalles des accords CAGED

Si vous connaissez la façon dont les accords Majeurs sont construits, vous n’aurez aucun souci pour retrouver n’importe quelle note jusqu’à la troisième frette. Un moyen de s’en souvenir  est d’épeler à voix haute chacune des notes jouées en arpégeant les accords (montée et descente) ainsi que leur intervalle Fondamentale, Tierce Majeure, Quinte.

Une fois mémorisée la suite F Q F T Q F T F et les points d’attache des accords (Il n’y a que deux points d’attache..), ça sera du gâteau.

Le deuxième article vous donnera les clés pour trouver les notes d’une pX jouée en frette 1, 2, 3 etc. : Mémoriser les notes sur le manche grâce aux déploiements (2)

Abonnez-vous au blog pour être informé des suites de l’article 😉

*’Déploiement’ et ‘pX’ sont des expressions de la terminologie Y. Au besoin, voir le glossaire.


Sondage

Auteur : Yves Blasquez

Autodidacte donc curieux, j'ai toujours préféré les chemins de traverse aux nationales. Mes différents sites disséminés sur la toile racontent mes promenades.

1 réflexion sur « Mémoriser les notes sur le manche grâce aux déploiements (1) »

  1. J’avais déjà abordé le principe du déploiement dans l’article  ‘Convergence de Tinos et Caged’ auquel vous pouvez jeter un oeil. Mais cette affaire de déploiement est bigrement intéressante et plus je fouille, plus je lui trouve des applications; d’où l’existence de cette publication.

    J'aime

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s