Le Tomoga (2) : Fabrication

Comment fabriquer un TOMOGA (TOurne et MOntre ta GAmme)

Publicités

Suite de la page ‘Le Tomoga (1) : Présentation

Fabriquer un Tomoga fait penser aux travaux manuels de CM2.

Réunissez : Papier, bristol, des feutres, un cutter, une paire de ciseaux, une pochette cristal, un bidule pour relier les feuilles et personnellement, deux cafés sans sucre.

Pour obtenir à peu près ce résultat…

19
La gamme de SOL Majeur

…Il suffit de suivre l’exemple. Je mets les images dans l’ordre d’élaboration. On y va ?


Vous pouvez faire plus rapide, plus joli et plus efficace. Merci de vos retours à ce sujet.

Réunissez ce dont vous avez besoin..

01


Traçage du cercle extérieur au crayon au stylo, puis des 12 rayons au crayon à papier. J’aurais pu faire des calculs trigonométriques 😉 mais j’ai tâtonné.

02

Traçage du cercle intérieur : Une grosse coupelle et l’affaire est dans le heu…cercle.


03

On a les divisions et le centre du cercle : Le plus dur est fait. On le découpe en laissant quelques millimètres autour du cercle principal..

04


On prend la liste des gammes classées par Quintes (regardez dans mes téléchargements au besoin ) et on reporte les  Toniques dans l’ordre sur la partie extérieure. Tourner le cercle à chaque degré pour aligner proprement.

05


Ensuite, reportez les mêmes notes sur le cercle intérieur, mais en commençant par le LA. Vous aurez compris qu’on se sert des gammes mineures relatives, c’est d’ailleurs un élément-clé du cycle des Quintes.
Le truc, c’est qu’au lieu de mettre le LA juste au-dessous du DO, on le décale un peu vers la gauche, et il se retrouve entre le FA et le DO. (Regardez pourquoi dans l’article sur le cycle des Quintes ).
Les traits de crayon serviront de guide pour placer toutes ces notes.

06

Voilà, les notes sont toutes écrites. Un p’it coup de feutre pour marquer le centre, et on peut effacer les traits de crayon.

07


Le papier utilisé était trop fin : Je décide de le rigidifier en le collant sur un bristol. Colle blanche à bois qui traînait sur une étagère, à moitié séchée. Je la dilue avec de l’eau, double encollage au pinceau….

08


…Et re-découpage.

09


Positionnez une feuille pas trop épaisse (j’avais pas de calque, et puis elle sera détruite après)  de cette façon, cad en laissant dépasser le disque de 2 cm dessous. Important : Marquez l’axe du disque sur cette feuille. Puis dessinez une ‘fenêtre’ qui englobe les notes FA DO SOL (en haut) et RE LA MI SI (en bas)

10


On découpe cette fenêtre au cutter. J’avais marqué les degrés avant pour être sûr d’avoir suffisamment de place pour les écrire après 🙂

11


Poser  et aligner cette feuille sur un autre bristol A4 et tracer au crayon l’ouverture à découper  Pointer le centre en traversant les deux feuilles (la pointe du stylo va très bien.)

12

Le bristol A4 est tracé. Un coup de cutter et c’est OK


13


Voilà, on a les feuilles prêtes.

14


On empile tout ça, et on traverse les 3 feuilles avec un bidule à relier ( ça s’appelle une attache parisienne, je crois..)

15


Présenter le montage sur la pochette cristal et marquer au stylo l’endroit jusqu’où couper le plastique afin de laisser passer la roue

16


Marquer l’emplacement des degrés IV I V en haut et II VI III VII en bas, plus les indications que vous voulez

17


Et glissez le bazar dans le pochette cristal. Bloquez les feuilles en collant un peu de ruban adhésif transparent sur les côtés..

18


C’est terminé ! Tournez, et vérifiez; ça ne peut pas ne pas marcher.

Gamme de DO# Majeur

20

Gamme de SOL Majeur :

19

Le prochain article montrera quelques façons de l’utiliser. Abonnez-vous au blog pour être informé de sa parution  🙂

Sur le même thème :

Une astuce de plus, pour utiliser le Tomoga dans les modes autres que le Majeur (phrygien, mineur, mixolydien.. )

Mon cycle des Quintes version perso qui m’a donné l’idée du Tomoga. . D’ailleurs, dans, cet article, vous pourrez télécharger un pdf pour la construction du disque.


sondage

Auteur : Yves Blasquez

Autodidacte donc curieux, j'ai toujours préféré les chemins de traverse aux nationales. Mes différents sites disséminés sur la toile racontent mes promenades.

2 réflexions sur « Le Tomoga (2) : Fabrication »

    1. Non. L’intérêt de ce genre d’outil, c’est justement qu’on n’aie pas besoin de l’acheter. De plus, le fait de le fabriquer permet de comprendre comment fonctionnent les différents modes de base.

      J'aime

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s