Mini home-studio (3) : Fabrication du meuble

Mise en fabrication d’un meuble ‘mini home-studio’

Publicités

(Suite de ‘Mini Home-studio (2) : Conception).

Les tablettes achetées et coupées, il reste à se retrousser les manches…

1ère surprise : Les tablettes vendues pour 300mm de large en faisaient en réalité 296. Le souci est que cette cote de 300mm correspond à la hauteur des parties dédiées aux caissons HPs. Hors de question de modifier mon plan. Après râleries de circonstance au magasin, le coupeur prend une planche de 400mm et la retaille à 300. Problème réglé.

2ème surprise : Pas de fraise de 18mm dans mon bric à brac. En revanche, je dispose d’une fraise de 20mm. Ce qui finalement, est mieux, au vu des quelques défauts de planéité des planches (léger voile). Juste décaler les entailles de 1mm de chaque côté, pas de soucis.

Un truc lorsqu’il y a plusieurs panneaux qui se ressemblent : marque à la craie, l’envers, l’endroit, une flèche pour le haut et une pour le devant.
Marquer idem à a craie la position approximative des entailles, trous, etc.
Pour les outils et forets utilisés : Les piquer sur un grand morceau de polystyrène. On ne les cherche plus et on les a toujours à portée de main.

Allez, c’est parti, et en photos. Voici le meuble à divers moments de sa fabrication :

Après identification des panneaux, traçage des parties à défoncer

01 préparation entailles supp hp.41


Un des panneaux des enceintes passé à la défonceuse

02 entailles support hp.27


Gros travail sur une des joues. Une seule erreur et tout est à refaire. 😦

03 entailles joue.11


La partie ‘enceintes closes’ positionnées sur les entailles : OK.

04 support hps en cours de montage.59


L’intérieur d’une des enceintes closes.

04_2 vue intérieurs support hp.13


Les enceintes closes en cours de montage

05 support hp en cours montage.27


Le caisson HP assemblé. Tout roule.Vues de face et de côté…

06 vue support hp asssemblé.44

07 support hp coté.50


Le bloc-prises fixé à l’intérieur de son logement. Je pense que je vais le tourner, car le fil des prises une fois branchées risque de dépasser du meuble.

08 Socle et prise.43


Les roulettes. Les vis sont prises dans les rebords extérieurs, ce qui les fixe par la même occasion (Vis VBA de 5×40)

09 socle et roulettes.55


Le caisson quasi complet, monté à blanc, sans collage ni fixations. Reste à faire : La séparation ‘boîtes’, la séparation ‘Vox’, la découpe des HPs, les trous pour le passage des nombreux câbles, et le perçage pour les vis latérales

10 meuble monté à blanc.43


Le même, vu de dos. (Et accessoirement, bric à brac.)

10_2 meuble monté à blanc de dos.11


La fraise de 20mm a donné un peu de jeu, et ça m’arrange. Parce qu’emboîter tout ça dans des entailles de 18mm aurait été impossible.

11 meuble monté blanc détail.49


Vis récupérées sur un meuble d’origine nordique 🙂

12 Vis récupérées ancien meuble.44


La suite : C’est par là.


sondage

Auteur : Yves Blasquez

Autodidacte donc curieux, j'ai toujours préféré les chemins de traverse aux nationales. Mes différents sites disséminés sur la toile racontent mes promenades.

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s