Mini Home-studio (2) : Conception

Meuble mini-home studio : Calcul des dimensions et premiers plans.

Publicités

(Suite de l’article ‘Mini-home studio (1) : Idées de départ‘)

Etape 0 : Les matériaux utilisés pour le meuble.

J’ai déjà réalisé plusieurs meubles avec du 18mm en pin. Ce sont en fait plusieurs planchettes de pin collés les unes aux autres.
C’est rigide, pas trop lourd (moins que du médium ou du mélaminé), facile à travailler (mais attention aux nœuds dans le bois, durs comme on n’imagine pas),  ça n’écaille pas comme du mélaminé, du coup, ça ne craint pas les chocs. Quant au prix, c’est très peu cher. Il faut juste veiller à choisir des planches non voilées et dont les angles sont à peu peu près propres.


Avec une défonceuse, on peut rainurer pour avoir des assemblages impeccables.
Les tablettes (C’est le nom qu’ils leurs donnent en magasin) achetées seront découpées par le magasin (environ 1€ le trait de coupe). C’est cher mais ça garantit une découpe exacte. Et comme les tablettes avant découpe sont en 2000mm, on résout le problème du transport.
La finition sera très spartiate : Ponçage et éventuellement, passage à l’huile de lin.

Etape 1 : Les dimensions du meuble.

Hauteur : Le plateau supérieur recevra le PC ainsi que la table de mixage. La table de mixage retenue a ses boutons et ses branchements sur la partie supérieure. Les manips seront plus faciles en la posant tout en haut.
Une hauteur totale entre 80 et 90 cm conviendra, ce qui correspond à une table un peu haute. Je joue le plus souvent assis, et pour travailler ses piste après coup sur l’écran, ça devrait le faire.
Largeur : L’encombrement maximum est fait par la table de mixage (190mm) à côté du PC (380mm) ce qui fait au minimum 570mm, et on n’a pas encore la place pour la souris. 650mm serait idéal, mais je devrai composer avec les panneaux de bois disponibles, et il ne faut pas que le meuble soit trop encombrant.
Profondeur : Les tablettes de pin que je compte utiliser sont disponibles en 3 largeurs :  300, 400 et 500mm. Je vais garder cette dernière cote pour la profondeur. Une cote plus faible pourrait compromettre l’équilibre de l’ensemble.
Mobilité : 4 roulettes pivotantes.

Etape 2 : Implantation, en partant du haut, face avant.

Tablette PC
Plateau supérieur : PC et table de mixage*. Les fils passeront à l’arrière du meuble, dans des trous percés à la scie-cloche, avec des chemins différents selon leur nature : Audio ou alimentation. ça évitera de voir des fils dépasser un peu partout, et je pense que percer 5 ou 6 trous ne serait pas du luxe, au vu du nombre de fils et câbles.
*Mon choix concernant la table de mixage a changé depuis la publication originale. Les dimensions de la TM sont donc différentes quoique voisines.


Tablette VOX

Zone ‘ampli guitare’. Le Vox mini 5 Rythm est prévu pour être posé debout au sol, avec le HP sur la face avant et les commandes et branchements jacks dessus. Pour garder l’accessibilité aux boutons, je le poserai à plat, sur un support caoutchouc ou moquette (Évitera les vibrations et les rayures) avec un trou ménagé sur l’étagère pour le passage du son.  Il devra rester amovible sans trop d’acrobaties. J’ai prévu d’utiliser la sortie ‘Ligne’ de l’ampli Vox pour le relier à carte son externe, mais je pourrai aussi utiliser le Vox seul.
(Le trou sous le Vox est supprimé, voir plan final)
Il y aura assez de place de chaque côté du Vox pour fixer l’ampli l’auto-radio, poser la souris et le convertisseur A/N tout au fond.


Zone HPs

Zone ‘Haut-Parleurs’ : Sous la zone ‘ampli Vox’, on a le caisson HPs : Deux petites enceintes closes, avec des HPs entre 13 et 16 cm (dim extérieure des grilles). Les HPs choisis seront des FOCAL 165AC, qu’on trouve chez des revendeurs automobiles pour environ 90 euros.  Je ne cherche pas la hi-fi, mais juste un son propre pour avoir un rendu correspondant à l’enregistrement. L’enceinte close est la meilleure solution pour mon cahier des charges.  Page de ces HPs chez Focal ICI. / Fiche technique de ces HPs ICI

J’ai cherché des HPs vendus seuls, du type de ceux qu’on utilise pour la construction de chaines HI-FI. Ils sont souvent un peu moins chers et de meilleure qualité, mais :
-Ils sont souvent en 8 Ohms et non pas en 4 Ohms (D’où perte de puissance)
-Ils sont livrés sans grille, d’où un surcoût puisque il faut les acheter à part
Les HPs pour auto me semblent un bon compromis .
Une vidéo sur Yoube extrêmement intéressante concernant les types d’enceintes et le choix des hauts-parleurs  : https://www.youtube.com/watch?v=bWTzYhIcILU

J’ai déjà monte des HPs dans de petites enceinte closes quasi-cubiques de 20 cm de côté (des RIP 165S Auditor, fabriqués je crois sur les chaînes de Focal) et le résultat n’était pas mauvais, bien que ces HPs soient de l’entrée de gamme. Ils ont été montés avec pour ampli un auto-radio JVC alimenté par une alim de radio-amateur récupérée et me sert de lecteur CD / MP3.
Cette fameuse alim a été démontée pour fournir la puissance suffisante à l’auto-radio du meuble home-studio. La boîte à bruit du salon est maintenant alimentée par uns alimentation 12V/4A à découpage, largement suffisante pour une écoute à volume raisonnble.

L’intérieur sera capitonné avec ce que je trouverai, idéalement des plaques de mousse caoutchouc à bulles ouvertes + une moquette, avec un soin particulier concernant le panneau arrière afin d’éviter au mieux l’onde retour.
Les HPS seront alimentés par  un petit ampli stéréo 2X20W, en classe T, donc à étage de sortie numérique. Pour une trentaine d’euros, il y a l’ampli avec un baxandall débrayable, et l’alimentation 12V 5A. Les avis ont l’air assez bons, en tout cas d’un excellent rapport qualité/prix. auto-radio Pioneer de récupération.


Zone boites rangement

Zone ‘rangements’ : Pour des boîtes en carton blanches style Ikea contenant tous le bazar dont on ne se sert pas souvent mais qu’on cherche toujours, et les prises, adaptateurs, etc. Les boîtes prennent place devant et la même étagère à l’arrière (séparée par une planchette) accueille les transfos d’alimentation. Il restera sans doute de la place pour caser quelque chose d’autre.


Zone socle

Zone ‘socle’ : Devant, remise des longs câbles jack (Guitare) et derrière une séparation, la rallonge 220V et la multiprise. Et quatre roulettes pivotantes sous le socle, sans habillage (Si je vois que les roulettes sont vraiment trop moches, j’ajouterai quatre fileurs pour les faire oublier.)



5 février 2016 : Plan presque définitif (J’espère… 😉 ) avec deux enceintes closes, d’une profondeur intérieure de 24 cm environ, qui seront tapissées intérieurement de quelque chose qui reste à trouver.

Utilisation de la dimension standard d’une tablette de 300mm pour les caissons des HPs (deux enceintes closes accolées) ; ça réduit un peu la place pour le VOX, il faudra prévoir une rainure pour le passage de la prise de l’alimentation 12V.
La plaque des HPs sera montée, percée au diamètre de 140mm, même si je n’ai pas encore les hauts-parleurs.

Voici le nouveau plan :
Capture plein écran 05022016 172908
…Et la découpe des panneaux. Reste à faire le plan de défonçage des étagères

Capture plein écran 05022016 172925

Pour ceux que ça intéresse, téléchargez le pdf correspondant au plan (créé sur Publisher) :  Meuble HOME STUDIO 03 pdf

Pour la fabrication et la suite, regardez par là. 


sondage

Auteur : Yves Blasquez

Autodidacte donc curieux, j'ai toujours préféré les chemins de traverse aux nationales. Mes différents sites disséminés sur la toile racontent mes promenades.

1 réflexion sur « Mini Home-studio (2) : Conception »

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s