La transposition (2) avec le cycle des Quintes

Suite de ‘La transposition (1)

La question est la suivante : Comment trouver les accords permettant de moduler sans trop se casser la tête ?

Une des réponses est d’utiliser le cycle des Quintes, ou cercle des Quintes (c’est comme on veut..). Avec un exemple audio à la clé…

Principe du cycle des Quintes :

Avant d’attaquer le cycle des Quintes par la face nord, on va poser une carte bien à plat et regarder comment sont ‘montées’ les gammes Majeures.
Si on liste les notes des gammes majeures dans l’ordre des Toniques (note de degré I), on voit que les notes d’une gamme n’ont pas un grand rapport avec la suivante. Par exemple, les gammes de DO et DO# n’ont aucune note commune.

gammes-majeures-do-et-do

Chaque note peut devenir la Fondamentale de son propre accord de base. Puisqu’en guitare rythmique on se base essentiellement sur les accords, autant passer le cap des notes isolées et afficher directement les accords, qui sont de toute façon issus des notes de la gamme. Mais dans le cas de deux gammes successives en Tonique, si on joue une suite d’accords piochés dans les deux gammes, on aura des dissonances assez moches.

gammes-do-et-do

En revanche, les gammes de DO et de SOL , espacées d’une Quinte (7Dt entre do et sol) ont en commun 4 accords :

gammes-do-et-sol

On remarque que :

  • La tonique de la 1ère gamme est la sous-dominante de la 2ème
  • La médiante de la 1ère gamme est la sus-dominante de la 2ème
  • La dominante de la 1ère gamme est la tonique de la 2ème
  • La sus-dominante de la 1ère gamme est la sus-tonique de la 2ème

Il semble donc que puisque ces gammes partagent un nombre élevé d’accords, elles se ressemblent assez…et donc le passage de l’une vers l’autre sera assez facile et surtout agréable à l’oreille.

Un des moyens pour passer d’une gamme à l’autre à l’intérieur d’un morceau (modulation) réside donc dans la valeur de la dominante qui devient la Tonique de la gamme suivante en Quinte.
Vérification avec l’examen de deux autres gammes, la gamme de SOL Majeur et de RE Majeur.
Toujours en gras, les accords communs :

gammes-sol-et-re

C’est cool : Là aussi, quatre accords communs…

Le cycle des Quintes : Une vision synthétique des correspondances entre les gammes

Dans ce qui suit, Quinte = Quinte juste.

(Ah ! Quand même on y arrive..)
La ‘clé de résolution » est le degré V, qui correspond à un intervalle d’une Quinte (7Dt entre le I et le V).

À partir de n’importe quelle note, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, on trouve la Quinte suivante. La notation Y facilite les choses (merci moi) et c’est pour ça que je pose la notation Y et la notation standard :

Cercle y

On a bien 7Dt entre chaque valeur Y.


Pour passer d’une note à l’autre dans le sens horaire, on ajoute une Quinte (7Dt)

cycle-des-quintes-simplifie-par-quintes


Alors ça à l’air de rien, ce petit cercle avec des notes éparpillées autour…Mais c’est d’une puissance redoutable pour comprendre certains trucs en solfège.
Le truc à retenir (tant pis si je me répète) c’est qu’il y a une différence de 7Dt entre deux Toniques consécutives. Alors si l’on considère que chacune des nores de ce cycle est la Tonique d’une gamme Majeure, on voit dans quel ordre elles se succèdent.

Informations visuelles apportées par le cycle des Quintes

Le do est entouré par le fa et le sol. On en déduit que :

  • La gamme de DO Majeur a beaucoup de points communs avec la gamme de FA Majeur
  • La gamme de DO Majeur a beaucoup de points communs avec la gamme de SOL Majeur

Ce sont ces points communs, ces similitudes, qui vont permettre de glisser d’une gamme vers l’autre. Puisque ces gammes se ressemblent, les accords qu’elles ont en commun peuvent ‘jouer’ dans une ou l’autre gamme, puis sauter encore dans une troisième etc. Ainsi on change de tonalité sans que l’oreille ne soit choquée. Et à ce stade, je sens qu’un exemple est bienvenu. 😉

Un exemple pratique de modulation

L’idée est ce commencer un morceau en DO Majeur, puis de passer en SOL Majeur, et de conclure en SOL Majeur L’exemple est basique de chez basique, mais il faut bien commencer par des choses simples…

Certains navigateurs n’affichent pas le lecteur audio.
Dans ce cas, utilisez le lien direct juste sous le lecteu
r.

On joue la progression suivante en DO Majeur :  I IV V VI (progression_1)

I (de DO) IV V VI
DO FA SOL LAm


https://soundcloud.com/yves-blasquez/prog1-do-majeur-1

.
On apporte un peu de variété en permutant les 2 derniers accords : I IV VI V (progression_2)

I IV VI V
DO FA LAm SOL


https://soundcloud.com/yves-blasquez/prog2-do-majeur

.
Et là, je décide que le degré V de la gamme DO devient le I de la gamme de SOL, et je rejoue  I IV V VI (progression_1)  mais dans la gamme de SOL Majeur :

I (de SOL) IV V VI
SOL DO RE MIm


https://soundcloud.com/yves-blasquez/prog1-sol-majeur

.Je suis donc bien en gamme de SOL Majeur : Le changement de tonalité est perceptible dès l’arrivée du RE, qui ne fait pas partie de la gamme de DO Majeur.

.
Puis la seconde progression, toujours en SOL Majeur : I IV VI V (progression_2)

I IV VI V
SOL DO MIm RE


https://soundcloud.com/yves-blasquez/prog2-sol-majeur-2

.
Pour terminer, j’exécute une cadence parfaite (Enchaînement des degrés V et I), ce qui  termine le morceau de façon claire, mais en gamme de SOL Majeur.
Pour ce faire, je repars du MIm (degré VI de la gamme de SOL)  avec la progression finale VI IV V I :

VI IV V I
MIm DO RE SOL


https://soundcloud.com/yves-blasquez/prog3-sol-majeur

Pour écouter ces pistes à la queu-leu-leu directement dans SoundCloud : https://soundcloud.com/yves-blasquez/sets/progressions-domaj-et-solmaj

Un dernier mot sur cette illustration audio

C’est un exemple simple mais qui ouvre des possibilités intéressantes lorsqu’on veut moduler. Le cycle des Quintes est un outil remarquable pour la compréhension des gammes et des accords : On peut aller beaucoup plus loin.
Pour ceux qui veulent creuser le sujet, il y a ici un article dédié spécifiquement à mon étude du Cycle des Quintes.


Et pour reculer d’une Quinte ?

Facile. Une Quinte juste fait 7Dt. La gamme chromatique, avec son octave, occupe 12Dt.
12 -7 = 5. Or, 5Dt correspondent à une quarte.
Ajouter une quarte revient à retrancher une Quinte, et c’est ce qui est symbolisé ici :

cycle-des-quintes-simplifie-par-quartes

Notez bien : On ajoute une quarte pour reculer d’une Quinte. Étonnant, non ?

Dans cet article, j’ai utilisé une transposition d’une Quinte, mais ça aurait été possible en modulant sur une quarte. Un exemple audio illustrera ça prochainement.


Pour info : Regardez et/ou téléchargez la liste des gammes Majeures classées par Quintes, et vous pourrez constater par vous-même les similitudes.

Copie ecran PDF les gammes Majeures par Quintes


Mais..

On a souvent besoin de changer la tonalité pour simplement corriger la hauteur d’un morceau, en ajoutant ou retranchant 1, 2 ou 3Dt. Pour ça, allez voir La transposition (3) avec ou sans capodastre


logo-pdf


sondage

Publicités

Auteur : Yves Blasquez

Autodidacte donc curieux, j'ai toujours préféré les chemins de traverse aux nationales. Mes différents sites disséminés sur la toile racontent mes promenades.

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s