Les gammes Majeures et les accords qui en sont issus

Comment construit-on les premiers accords d’une gamme ?

C’est vraiment pas sorcier. On commence à prendre les notes de la gamme en question, et uniquement celles-ci..

Première série de tableaux : Les notes

Dans ces tableaux, on liste les notes des 3 premières gammes diatoniques Majeures, à savoir DO, DO#, RE ou en Y 0, 1, 2.
La première colonne est la Tonique de chaque gamme Majeure.
En bas, les notes latines, et en haut, leur valeur Y

gammes-majeures-do-a-re-notes

Deuxième série de tableaux : Les accords

Par défaut, un accord est Majeur. Donc DO = DO Majeur
Un accord mineur est désigné par un m minuscule. (Ex : LAm)
Un accord diminué est noté ‘dim’.

Sous chacun des accords, on trouve trois lignes.

  • Première ligne de chaque groupe : Fondamentale de chaque accord.
  • Seconde ligne :  La tierce, pouvant être mineure (3Dt) ou Majeure  (4Dt).
  • La troisième  ligne est la Quinte (7dt) obtenue par l’ajout d’une autre tierce, pouvant être mineure (3Dt) ou Majeure (4Dt).

Seul l’accord de SIdim possède une Quinte diminuée (6Dt)
Chacune des notes est précédée de sa valeur en Y, pour aider à la mémorisation.

gammes-majeures-do-a-re-notes-et-accords

Trouver les accords est facile quand on sait que les accords d’une gamme sont constitués exclusivement des notes de la gamme dans laquelle on se trouve.

Regardez bien, et vous verrez que les lignes des tierces et des Quintes comportent uniquement des notes déjà présentes dans la ligne des Fondamentales…

En langage musical standard, on dit qu’un accord des types décrits ici est constitué d’une Fondamentale, d’une tierce, et d’une Quinte… La tierce pouvant être Majeure ou mineure, et la Quinte juste ou diminuée. (Vous suivez ? Moi, j’ai eu du mal au début…)
On obtient, selon la configuration de l’accord (regardez les tableaux en Y, ça crève les yeux (aïe)) :

  • Un accord Majeur en empilant 1 tierce Majeure + 1 tierce mineure (4Dt + 3Dt)
  • Un accord mineur en empilant 1 tierce mineure + 1 tierce Majeure (3Dt + 4Dt)
  • Un accord diminué en empilant 2 tierces mineures (3Dt + 3Dt)

C’est bien plus simple si on vous explique qu’une Tierce Majeure correspond à 4Dt et une tierce mineure à 3Dt…Non ?

Une Quinte peut être vue comme l’intervalle correspondant à l’empilement de deux tierces. Au final, si on a 7DT entre la Fondamentale et la dernière des trois notes, l’intervalle est appelé ‘Quinte juste’. Personnellement je le note ‘Quinte’, ou Q en abrégé (Avec une majuscule sioûplaît, c’est important pour ma notation.)

Une chose saute aux yeux :

L’ordre du type des accords dans ces gammes Majeures est toujours M m m M M m dim..

…Et c’est totalement logique, puisque les gammes étant toutes Majeures, l’échelle des Dt qui sépare leurs notes est identique d’une gamme à l’autre, et leurs accords sont forcément du même type.

On voit qu’une autre structure (celle de l’ordre du type des accords Majeurs/mineurs/diminué) se dégage de cet ensemble de gammes majeures, et cette structure s’appelle les degrés de la gamme.  C’est l’objet du post suivant.


logo-pdf


sondage

Publicités

Auteur : Yves Blasquez

Autodidacte donc curieux, j'ai toujours préféré les chemins de traverse aux nationales. Mes différents sites disséminés sur la toile racontent mes promenades.

Un avis, une remarque ? C'est à vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s